Kate Moche

Humeurs

Moi si j’étais un homme…

Tu te souviens de la chanson « Si j’étais un homme » 🎶? A quelques heures de la journée de la femme, je me dois de réagir! C’est quoi cette idée d’être capitaine d’un bateau vert et blanc? Sérieusement, tu peux être un homme, et la seule idée qu’elle a la Diane Tell, c’est de se réincarner en captain Igloo. Je comprends pas le délire, elle s’est pris un coup d’arbalète quand elle était petite ou quoi? Et on en parle de l’image qu’elle donne des femmes ?  Elle offrirait  beaux  ...

Lire la suite

Humeurs

44 ans, mariée, sans enfant

44 ans, mariée, sans enfant, c’est mon état civil. Réducteur je sais, mais ainsi va la vie, plus précisément, ma vie. Rassure toi, je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières, au contraire, je veux surtout te dire qu’on peut être heureuse quand même. De toute façon, que faire d’autre? S’apitoyer sur son sort? Bien sûr que j’ai espéré, tenté (tout tenté), pleuré, enragé, déprimé, abandonné et retenté, repleuré, redéprimé et re-espéré, et retenté… Bref, t’as compris le truc,  ...

Lire la suite

Beauté

Mon combat contre les kilos: acte 1

Volonté : 0 – Gourmandise : 1 En ce qui me concerne, ceux qui me connaissent bien le savent, ce combat est certainement perdu d’avance. J’ai un adversaire redoutable contre qui je lutte depuis toujours et, pour mon plus grand malheur, nous ne sommes pas à armes égales. Cet ennemi est sournois et manipulateur. Pire que le mentaliste, il me chuchote des trucs à l’oreille, me retourne l’esprit et je finis trop souvent par capituler. Oui, je peux le dire, je suis faible, très faible. La  ...

Lire la suite

Beauté

Forever Young (ou pas)

Lorsqu’on affiche presque 44 ans au compteur, on ne prend pas le sujet à la légère. Perso, ça fait bien longtemps que j’ai pris le taureau par les cornes et que je me crème autant que BHL entartré par le gloupier. A l’âge de 25 ans j’achetais déjà des soins préventifs premières rides. Je menais à l’époque un double combat, celui de l’acné (merci les hormones) et paradoxalement celui des rides (merci le temps qui passe) Vous l’aurez compris, ma peau et moi, c’est une longue histoire. Coco  ...

Lire la suite