Humeurs

Garder sa dignité lors des rendez-vous médicaux

Alors là, il n’y a pas 50 solutions, ton salut passera obligatoirement par le duo gagnant anticipation et humour.

Cas pratique numéro 1 :Enlever ou garder ses chaussettes chez le gynéco? 

Longtemps je me suis posée la question tout en étant incapable de trancher.
Garder ses chaussettes c’est bizarre quand même, mais les enlever c’est complètement injustifié.
L’hiver, le combo gagnant sera jupe-collant, et l’été, sandales.
Précision, (tu te rappelles la consigne au sujet de l’anticipation?), collant et non dim-up sinon autant sortir ton smartphone, filmer et diffuser la sextape avec la tête de ton gynéco entre tes cuisses, so sexy !

Cas pratique numéro 2 : Tu n’as pas eu le temps de t’épiler…

Tu le fais exprès ou quoi? Tout le monde sait qu’un rdv chez le moindre spécialiste se prend minimum 4 ans à l’avance et toi tu n’as pas pensé à planifier une séance de torture chez ton esthéticienne préférée! Je te rappelle qu’il existe pire que la mauvaise herbe…les poils.

Bon, alors nous y sommes, c’est le grand jour, tu sais donc depuis minimum trois mois que tu dois voir Docteur Mamour, Glamour, Ross ou House (chacune ses goûts) et tu t’es encore débrouillée pour te coucher tard en te disant que tu te passerais rapidos un petit coup de rasoir ni vue ni connue demain matin. Sauf que ce matin, panne de réveil ou crise d’optimisme sur le timing nécessaire, tu as foiré. Madame de Cromagnon va donc aller chez le doc avec son plus beau sourire, ses poils aux pattes et le persil dans le cabas.
Je rappelle le duo gagnant: anticipation/humour.
Avant de te déshabiller, tu avertis donc le médecin de l’état désastreux dans lequel il va te trouver, et là, paf, tu balances une petite phrase pour le faire marrer histoire de détendre l’atmosphère.
En réalité, Mamour Glamour Ross ou House n’en a vraiment rien à faire de ta densité pileuse, lui ce qui le fait fantasmer c’est de te trouver une maladie bien rare sur laquelle il pourra publier et qui lui permettra de briller auprès de ses pairs… Alors détend toi, et souris (attention, technique dangereuse chez le dentiste! )

Cas pratique numéro 3 : La maladie honteuse

Garde en tête que tu as affaire à un professionnel de santé et que surtout, il a choisi sa spécialité !

Que tu aies une maladie purulente entre les jambes, un problème intestinal ou une crise d’hémorroïdes, le médecin que tu as en face de toi ou derrière toi suivant la pathologie (humour, tu te rappelles?) n’est pas là dans le cadre d’une condanation à des heures de travail d’intérêt général. Clairement, pour lui, c’est la routine, mieux, sa passion. Il va t’aider mais il faut tout lui dire. Anticipation : tu prépares la liste de tes symptômes en choisissant bien tes mots, plus c’est scientifique moins tu auras honte. Tu ne parles donc pas de tes ragnagnas ou des glouglous dans ton ventre, mais de tes menstruations ou de tes borborygmes. Beaucoup plus classe non?

Tu vois, finalement rien de bien dramatique. En plus, si tu manges 5 fruits et légumes par jour, que tu ne fumes et bois pas, que tu fais 30 minutes d’activité physique par jour, selon la promesse des autorités compétentes, tu ne devrais même pas être concernée.

6 Comments

  1. La reine de l'hosto

    15 juin 2017 at 10 h 02 min

    Cas pratique n°4 : on en parle du shorty que tu as spécialement pour les rdv médicaux ?!!! Et quand tu es admise en urgence à l’hosto et bah tu te tappes la honte avec ton tanga et que tout le monde matte ton cul car tu n’as pas ton super shorty ! (Et oui tu n’avais pas prévu cette visite suprise à l’hosto)😂 #çasentlevécu

    1. Kate Moche

      18 juin 2017 at 10 h 11 min

      ah oui, la culotte spéciale docteur, je n’ai pas pensé d’en parler !

  2. E.T.

    17 juin 2017 at 12 h 45 min

    J’adore et encore bravo pour ces billets d’humeur et d’humour ! Avec Mr un blog commun sur le rdv chez l’esthéticienne serait pas mal non plus (il comprendra et expliquera…😂😜). Très bon et doux week end à vous 2. Une fan !

    1. Kate Moche

      18 juin 2017 at 10 h 10 min

      Merci beaucoup ! C’est vrai que parfois, les conversations de ces messieurs peuvent se révéler très surprenantes…

  3. Manu

    6 juillet 2017 at 9 h 01 min

    Personnellement, les fois où je suis allé chez le gynéco, j’ai tout gardé moi….même mon jean ! J’aurais dû me poser la question sans doute ?

    1. Kate Moche

      11 juillet 2017 at 23 h 26 min

      J’imagine la tête du gynéco !!!!

Leave a Reply