Shopping

Mon joggjeans

Que celui qui n’a jamais rêvé d’aller travailler en survêt me jette la première pierre, ou alors pas trop fort…

La parade n’est pas la nouveauté de l’année, je te l’accorde, mais rien que pour ton confort, j’ai eu envie de t’en parler aujourd’hui. Oui, parce qu’il y a des jours où j’ai envie de porter des vêtements doudoux. Alors, je te présente mon joggjeans, celui qui fait qu’à chaque fois j’ai l’impression de porter un jogging invisible. Et encore, là je te présente la version soft, parce qu’en vérité, dès que le thermomètre chute un peu, je sors les UGG de compèt juste au cas où quelques flocons viendraient à tomber.

En ce moment, malgré toute ma mauvaise foi, je ne peux décemment faire croire à personne qu’il va neiger, j’ai donc sorti la bonne affaire des soldes, mes boots Sartore. Une tuerie !

Et la blouse, on en parle de la blouse? Cette petite merveille se mérite… Si tu la veux, elle ou sa petite soeur, il faudra t’armer de patience. Qui n’a jamais participé à une vente Navy Paris ne peut pas comprendre. Il n’y a pas de boutique en ligne et les ventes sont éphémères et presque instantanées! En quelques minutes (secondes), tout est sold out. De la pure folie. De quoi rendre nerveuse la plus zen d’entre nous. Si un jour tu tentes l’aventure, tu comprendras de quoi je veux parler.

Joggjeans: Diesel
Blouse : Navy Paris
Chapeau : 1789 Cala
Chèche : Amenapih
Boots : Sartore
Bracelet : Hermès
Sautoir : L’atelier clandestin

Leave a Reply