Humeurs

Moi si j’étais un homme…

Tu te souviens de la chanson « Si j’étais un homme » 🎶?

A quelques heures de la journée de la femme, je me dois de réagir!
C’est quoi cette idée d’être capitaine d’un bateau vert et blanc? Sérieusement, tu peux être un homme, et la seule idée qu’elle a la Diane Tell, c’est de se réincarner en captain Igloo. Je comprends pas le délire, elle s’est pris un coup d’arbalète quand elle était petite ou quoi?

Et on en parle de l’image qu’elle donne des femmes ?  Elle offrirait  beaux bijoux, fleurs, parfums, voyages dans les plus beaux pays du monde, et on ne s’arrête pas là! Ensuite, budget illimité, elle ferait construire une villa, rien que ça ! Et après on ira défiler dans les rues pour dire que Non les femmes ne sont pas vénales! Je suis désolée mais cette chanson nous dessert complètement.

En plus il y a tellement plus original à faire!

Et bien moi si j’étais un homme…je commencerais par faire pipi debout,et je me gratterais les coucougnettes (on a la classe ou on l’a pas!). Sans déconner, ça doit être super bien, sinon les bonshommes ne le feraient pas tout le temps, isn’t it?

Non moi si j’étais un homme, sans aucune hésitation, je serais David Beckam. Adulé par les hommes et idolâtré par les femmes. Sportif, top et père modèle (t’as capté la subtilité du jeu de mots?), une légende vivante même en survêt. Canon aussi en queue de pie au mariage de Kate et de William (tiens puisqu’on en parle, ce Prince qui aurait pu/du être charmant est la plus grosse arnaque du siècle. Quand je pense qu’on dit que les hommes vieillissent bien! Laisse moi rire… à cette allure de décrépitude, la Kate dans 10 ans, elle se réveillera à côté du sosie du prince Charles. Bonjour le conte de fées !)
Mais revenons à nos moutons, plus précisément à notre métrosexuel, David est à lui seul le concentré d’Amour, Gloire et Beauté. La preuve en image, profite, c’est cadeau …

Mais en vérité, je pense sincèrement que si j’étais un homme, je voudrais être une femme. Parce que c’est chouette d’être une femme. D’abord en vieillissant on perd pas nos cheveux, on peut cacher nos boutons sous du fond de teint, on a bonne mine en 2 coups de blush, quand on a les cheveux sales, ben facile, on les attache, les voitures s’arrêtent pour nous laisser traverser, on peut pleurer de rire, de joie, de colère, de désespoir et même sans savoir pourquoi (c’est pas de notre faute, c’est les hormones), et surtout, on peut mener ces messieurs par le bout du nez (ou du slip, c’est selon).

Leave a Reply